Afrique

Shopping à Marrakech par Míriam

Vkontakte
Pinterest




C'était notre dernier jour entier à Marrakech. Le jour se leva splendide et il ne faisait pas froid sur la terrasse du riad. Nous attendions des crêpes avec du thé, du yaourt et du jus pour le petit-déjeuner. J'allais vraiment manquer le petit-déjeuner sur la terrasse!

Ce matin-là, nous voulions la dédier à la promenade dans les souks et au shopping. Nous voulions visiter le souk des teinturiers après avoir vu des photos dans les guides de leurs cours intérieures avec des teintures et des tissus. Il nous a fallu un peu pour localiser le souk en particulier et, en chemin, nous avons acheté des souvenirs et discuté de football avec un vendeur.

Quand nous sommes finalement arrivés, nous avons réalisé que les cours intérieures avec des dépôts de teinture n'étaient pas accessibles, mais un vendeur amical avec des perspectives commerciales nous a incités à aller dans son magasin et nous a expliqué un peu le processus de teinture, toujours avec des ingrédients naturels: pavot pour le rouge, pour le vert, indigo pour le bleu ... Il nous a montré ses tissus teints et, tout à coup, il a essayé l'un de ses tissus de style berbère. La vérité est que j'étais très drôle! Enfin, nous n'achetons rien. Bien que j'aie aimé le mouchoir qu'il a essayé sur moi, la négociation n'est pas mon truc et je l'ai laissé courir ...

Lors de l'achat, notre plan était de visiter le «Ensemble Artisanal», un centre artisanal où les prix étaient déjà marqués. Il y avait tout sauf ce que je cherchais: un ensemble de verres à thé. Je n’avais donc pas d’autre choix que de retourner dans les souks et de marchander!

Pour revenir à la médina, nous avons été séduits par l'idée d'aller en buggy. La journée a été splendide et chaude, un luxe début décembre, alors pourquoi ne pas profiter d’une courte promenade? Après avoir demandé des prix à quelques chauffeurs, nous avons finalement conclu un accord avec celui qui nous a menés à destination, le Mellah.

Le Mellah est l'ancien quartier juif, où vous pouvez toujours visiter la synagogue, ce qui était notre intention. On entre par une sorte de marché couvert, avec des haltes aux épices très colorées. En avançant dans les allées, nous nous sommes rendu compte que le quartier était très humble et de nombreux enfants ont proposé de nous guider vers la synagogue en échange d’un document. La synagogue elle-même n'avait rien de spécial non plus, alors après avoir jeté un coup d'œil, nous sommes retournés sur la place Qzadria à proximité pour trouver un endroit pour manger. Les amis d'Isabel avaient recommandé un restaurant et nous y sommes allés. Sur le chemin du restaurant, nous avons croisé quelques magasins d’artisanat où ils vendaient des services à thé. Quelle coïncidence! Dans l'un d'eux, il y avait toutes sortes de verres, de toutes les couleurs, décorés avec de la peinture et de l'alpaga ("argent allemand").

J'ai décidé de ne pas sortir de là sans lunettes, même si je devais marchander. Le vendeur m'a dit le prix d'un très bel ensemble peint à la main. Et puis nous lui avons dit que nous aimions aussi un plateau d’argent et nous avons proposé un prix. À la fin, j’ai obtenu une réduction ridicule sur tout, mais la conversation avec le vendeur a été très agréable et, en outre, nous lui avons donné une petite leçon de catalan et il a tout noté dans un cahier.

Vkontakte
Pinterest