Europe

Jour 6: Séville et les réflexions finales

Pin
Send
Share
Send


Le dimanche était notre dernier jour de voyage. Ce matin-là, nous voulions aller visiter la cathédrale. À 9 h 30, nous nous sommes donc plantés devant ses portes, après les deux mégapiniños de miel achetés la veille. Il nous fallait un petit-déjeuner hypercalorique pour gravir la Giralda! Notre clic était de voir que la porte d'entrée était fermée et le panneau annonçant les heures de visite indiquait que nous ne pouvions pas entrer ce jour-là avant 14h30. Logique, s'il y avait la messe du dimanche! Et nous n'étions pas tombés dans ce détail ... Un touriste américain nous a approché et nous a dit qu'on lui avait dit qu'il pourrait entrer après dix heures. Nous lui avons dit ce qu'il avait mis dans les horaires, mais nous avons aussi attendu 10 heures pour voir ce qui s'est passé. Et comme nous avait dit le touriste américain, nous avons pu entrer, mais seulement à l’arrière de la cathédrale. Plus de la moitié de l'enceinte était fermée aux touristes depuis la célébration de la messe et il était en effet nécessaire d'attendre jusqu'à 14h30 pour la visiter. Le problème était qu’à 15h00 nous devions être à l’hôtel pour récupérer nos bagages et aller à la gare. Nous avons donc élaboré un plan qui consistait à manger tôt pour être à l'heure à la porte de la cathédrale à 14h30.

Maison à Santa Cruz

Pour la première fois depuis quelques jours, il faisait beau. Nous approchons de la rivière pour voir le tour d'Or, qui se reflétait clairement dans les eaux du Guadalquivir. Curieusement, le Guadalquivir est descendu très calme, contrairement à Cordoue. Nous traversons la rivière pour nous promener Triana. J'ai aimé le quartier, avec ses balcons fleuris. Comme tout a l'air avec un peu de soleil! Nous avons passé l'église de Santa Ana, où nous pouvions écouter de la musique à la messe. Il me restait le doute de savoir s’il s’agissait d’un essai pour la Semaine Sainte. Nous continuons à marcher jusqu'au pont d'Isabel II. De l'autre côté de la rivière, il y avait une promenade assez occupée ce dimanche matin. Vous pourriez dire que les Sévillans voulaient prendre le soleil après quelques jours de pluie. Nous nous sommes assis pendant un moment pour regarder les canoéistes s'entraînant dans la rivière et les pêcheurs. Il faisait même un peu chaud!

tour d'Or

Après la pause, nous avons grimpé dans la rue des Rois Catholiques et sommes entrés dans l’église de La Magdalena pour fouiner avant le début de la messe du 12. A l’arrière se trouvait le passage de la confrérie, et derrière l’autel, nous pouvions voir Retable baroque fantastique. Nous sommes partis au début de la messe et sommes allés à la Plaza Nueva, où il y avait un marché de rue. Nous avons regardé les arrêts et j'ai été tenté d'acheter des verres à thé morunos. Ils étaient si jolis!

Triana

Nous avons continué à marcher et, sans nous en rendre compte, nous nous sommes retrouvés dans la cathédrale et avons vu qu'un mariage avait lieu dans la chapelle annexée et que nous pouvions voir les mariés partir dans une calèche. Puis nous sommes allés dans une allée et sommes allés à la Plaza del Cabildo. La place est très jolie, semi-circulaire, et à l'intérieur il y avait des antiquités, des timbres et des pièces de collection. Mais ce qui nous a le plus plu, c’est de trouver la boutique du couvent "El Torno". Sans hésiter, nous sommes allés voir ce qu'ils nous proposaient. Nous avons demandé s'ils avaient des jaunes et ils ont dit oui. Brillant! Je ne pouvais pas les trouver ... À 1 heure nous sommes allés manger à Porte de la chair Sagesse, à côté de l’hôtel, ce que nos amis nous avaient recommandé. Nous avons acheté une cartouche de poisson frit, des chocos, des crevettes, des croquettes et des ailes de poulet. C'était génial, surtout le poisson mariné avec du vinaigre et des herbes.

Après le déjeuner, pour attendre l'heure d'ouverture de la cathédrale, nous nous sommes promenés dans les jardins de Murillo, curieusement fermés la veille. Il était si à l'aise à bronzer ... À 14h15, nous nous sommes tenus à la porte de la cathédrale, attendant que les portes s'ouvrent rapidement. J'avais l'impression d'être aux portes d'un concert, car il y avait déjà un groupe de touristes qui attendait avec anxiété l'ouverture des portes. Nous avons eu de la chance et ils ont été très ponctuels en nous laissant entrer. Nous nous sommes dirigés directement vers la Giralda et avons grimpé les 34 atterrissages… beurk! Bonne chance nous avons mangé! Il n'y avait presque personne et la mer était bonne, avec un peu de soleil et un peu d'air. La vue était superbe, on pouvait voir le quartier de Santa Cruz et on a découvert des terrasses intéressantes. Nous voyons également l'île de Cartuja, la Maestranza et, au fond, le pont V Centenario. Nous serions restés un peu plus longtemps, mais nous n'avions pas le temps.

Pin
Send
Share
Send